updated 9:44 AM CEST, May 9, 2017

Travail-famille : L’impossible ménage ?

La Commission cantonale de la famille organise un colloque en collaboration avec l’Université de Genève, le 10 septembre prochain à Uni-Mail. Il réunira des représentants clés du monde politique, économique, associatif et des pouvoirs publics afin de mettre en commun leurs analyses de la situation et leurs propositions d’amélioration. Le soir un débat public intitulé 2013-2018 : quelle politique familiale pour notre canton? aura lieu à 20h à Uni-Mail (salle MR380). Il rassemblera des candidats au Conseil d’Etat représentant chacun un parti présent au Grand Conseil.


La Commission cantonale de la famille travaille depuis 2000 sur les problématiques rencontrées par les familles. Cette année, elle a souhaité traiter de la thématique de la conciliation vie professionnelle et vie familiale, sujet qui a été décrété prioritaire par le Conseil fédéral, qui souhaite que les cantons et les communes mettent en place des politiques pour aider les familles. Il s’inscrit ainsi dans la même ligne que le Parlement européen qui a récemment annoncé que l’année 2014 sera celle de la conciliation travail–famille. Pour rappel, la Commission cantonale de la famille a été créée par Monsieur Guy-Olivier Segond, alors Conseiller d’Etat. Ses buts sont d’assister le Conseil d’Etat dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique familiale du canton.


En effet, l'activité professionnelle, qui devrait laisser à chacun suffisamment de temps et d'énergie à chacun pour développer des relations familiales épanouissantes, est bien souvent vécue ou perçue comme un facteur de stress pour la famille. Si la famille est toujours un lieu d’échange et de circulation d’idées ainsi qu’une structure adaptée à créer des liens forts, le manque de temps et le manque de disponibilité contribuent à créer des conflits qui nuisent bien évidemment à l’harmonie des relations.


Nous savons tous que l’articulation entre travail professionnel de plus en plus exigeant et organisation de la famille pose de nombreux défis. Combien d’entre nous sont écartelés entre le travail professionnel, qui permet justement d’assurer la base économique, et les membres de cette famille, qui attendent qu’on leur consacre le plus de temps possible ?


En cette période électorale, nous avons souhaité permettre aux candidats au Conseil d’Etat de nous faire part de leurs propositions concrètes en matière de politique familiale. Depuis le premier juin 2013, la nouvelle Constitution genevoise stipule en effet que l’Etat met en œuvre une politique familiale. Il reconnaît le rôle social, éducatif et économique des familles.


La Commission cantonale de la Famille réunira les différentes réflexions et préconisations issues de cette journée sous la forme d’un rapport qui sera distribué aux Conseillers d’Etat et consultable sur le site de la Commission cantonale de la Famille : www.famille-ge.ch


Participants au débat 2013-2018 : quelle politique familiale pour notre canton?
Thierry Apothéloz (parti socialiste genevois), Béatrice Hirsch (Présidente du parti démocrate-chrétien Genève), Michèle Künzler (Les Verts), Simone de Montmollin (Les Libéraux-Radicaux Genève), Yves Nidegger (Union démocratique du centre), Mauro Poggia (Mouvement citoyen genevois).
Animation : Laurence Bézaguet (Tribune de Genève)